Lelouch, cinéaste du coeur

Teaser

A ne pas manquer ce soir à 19h45 sur Be 1. Un documentaire exceptionnel sur Claude Lelouch qui, 82 ans, est prêt à tourner son cinquantième film et  a toujours aussi faim de cinéma.

Claude Lelouch. Retenez bien ce nom, vous n’en entendrez plus jamais parler!” Le verdict des Cahiers du cinéma était sans appel à la sortie du premier film du cinéaste, Le propre de l’homme, en 1960. Soixante ans plus tard, l’homme est   toujours là et continue inlassablement à manier la caméra et à parler de son métier avec passion. Fabrice Du Welz l’a reçu dans son Home cinéma. Lelouch en profite pour remettre les pendules à l’heure, surtout envers les réalisateurs de la Nouvelle Vague, à laquelle il ne voulait pas être assimilé: “Leurs films étaient intéressants, mais chiants. Je ne conçois pas d’aller au cinéma pour me faire chier. Il n’y a pas un enfant qui irait à l’école s’il n’y avait pas la cour de récré. Je pense qu’un film doit être avant tout une cour de récré et qu’ensuite, on a le droit de passer des idées qui nous sont plus personnelles”.

Cette cour de récré, on la retrouve dans Les plus belles années d’une vie (voir ci-contre), le film diffusé à 20h30, juste après Home cinéma, où Jean-LouisTrintignant et Anouk Aimée reforment l’inoubliable duo d’Un homme et une femme. Monica Bellucci, qui y joue la fille de Trintignant, a dit du film qu’”on sort de là avec le sourire, car il  donne une vision à contre-courant de l’idée que l’on se fait du temps qui passe. Ici, le temps ne détruit pas l’amour. L’envie de  séduire est encore en eux, la sensualité est là, intacte”. Lelouch, qui voudrait rester comme le metteur en scène de la spontanéité, et qui aurait adoré tourner avec des gens comme Jean Gabin et Louis de Funès, continue à explorer de nouveaux horizons. Son dernier film, La vertu des impondérables, a été entièrement tourné avec un iPhone. “Cette caméra, j’en ai   rêvé toute ma vie, et elle arrive quand j’ai 80 ans!” Mais avec la passion qui l’anime, Lelouch a encore sûrement de bien belles années à vivre.

Plus de Médias

Les plus lus