Françoise Hardy, icône des icônes

Teaser

A ne pas manquer ce soir à 22h20 sur Arte. Le portrait de Françoise Hardy, voix capitale et œuvre magistrale de la pop française.

Un documentaire où les témoignages font pleuvoir des pétales de roses sur une artiste devant laquelle certains n’hésiteraient pas à s’agenouiller. De Jean-Marie Périer à Jacques Dutronc, en passant par Élodie Frégé, tout le monde dans ce film est d’accord pour dire combien Françoise Hardy mérite son statut d’icône de la chanson française, faisant régner dans le paysage depuis presque soixante ans un style qui a fait le tour du monde de la pop. Sortie indemne de la vague yé-yé, Françoise Hardy a toujours misé sur la qualité de ses chansons, pointant du doigt ses capacités vocales (“j’ai une voix blanche”), remettant en question son physique et sa façon de bouger (ou plutôt d’être immobile) - toutes choses qui, justement, ont contribué à faire d’elle un personnage singulier, à part dans le showbiz. Si Bob Dylan et Mick  Jagger l’ont élevée au rang d’exemple, les nouvelles générations - Iggy Pop, Étienne Daho, Damon Albarn de Blur - ont toutes voulu travailler avec elle. Minée par des soucis de santé, elle n’a pourtant pas baissé les bras, livrant   il y a deux ans un album - le magnifique “Personne d’autre” -, dernière pièce en date d’un puzzle haut de gamme où l’on croise Michel Berger, Serge Gainsbourg et même Julio Iglesias, l’un de ses chanteurs préférés.

Plus de Médias

Les plus lus