La nouvelle saison de Chicago Fire

Teaser

A ne pas manquer ce soir à 20h55 sur 13ème Rue - La saison 8 de la série Chicago Fire.

Les producteurs de séries le savent bien: à force de placer leurs personnages dans des situations on ne peut plus périlleuses, et de les sauver in extremis, les téléspectateurs ont de plus en plus de mal à être séduits par ce genre d’artifices scénaristiques. Ce qui ne les empêche pourtant pas d’abuser encore et encore de ces facilités. On en veut pour preuve le final de la septième saison de Chicago Fire. Une nouvelle fois, quelques-uns des héros du feuilleton - des pompiers - se sont retrouvés piégés dans un bâtiment en proie aux flammes, alors qu’une chaudière était sur le point d’exploser. C’est sur ce cliffhanger que les auteurs ont abandonné leur public. “On a fini cette salve sans avoir anticipé la suite qu’on allait donner à cet épisode” , confesse Derek Haas, l’un des producteurs exécutifs.  Il faut croire que la pause estivale, qui sépare la production de deux fournées, lui a été bénéfique. Car pendant l’une des discussions qu’il a eues avec ses équipes, celui qui est également le scénariste en chef de la fiction a regretté que cette séquence de fin, qu’ils venaient de réaliser, soit tombée à nouveau dans ce fameux cliché. Il a réalisé qu’ils pouvaient là, pour une fois, déstabiliser les aficionados. Résultat: l’explosion tant attendue aura bien lieu. Et l’une des figures emblématiques sera sacrifiée. Qui? Pas question de gâcher le suspense. Mais cet accident aura des conséquences sur une bonne partie de ce huitième round, dont la diffusion est en cours aux États-Unis. Et il y en aura d’autres: Chicago Fire est déjà renouvelé pour trois années supplémentaires! Et parce que du sang neuf est toujours le bienvenu, l’acteur Alberto Rosende (vu dans Shadowhunters sur Netflix) rejoint le casting, dans le rôle de Blake Gallo, un soldat du feu un peu trop casse-cou. De quoi convaincre les fans de la première heure?

Plus de Médias

Les plus lus