Crise du coronavirus: voici les sites et les numéros de téléphone d’aide et d’information

Teaser

Depuis l’arrivée du Covid-19 en Belgique, de nombreuses initiatives sont nées pour répondre aux problèmes des citoyens. L’offre est tellement pléthorique qu’il y a de quoi s’y perdre. Le point sur ce qui est disponible et pour quelle situation.

La crise liée au coronavirus est inédite et effrayante. Elle s’impose encore plus dans notre quotidien avec le confinement et cela n’est pas sans créer toute une série de problèmes, que ce soit d’ordre général ou en fonction de la situation de chacun. Heureusement, qui dit crise dit aussi solidarité et beaucoup d’initiatives ont vu le jour pour trouver des solutions. Évidemment, les références en la matière sont le site et le numéro de téléphone créés par les autorités fédérales (https://www.info-coronavirus.be/ et le 0800 14 689), mais elles sont loin d’être les seules.

Le téléphone pour un contact humain direct

Pour toucher toute la population, y compris ceux sans ordinateur et les personnes âgées, de nombreux numéros de téléphone sont disponibles pour toutes les situations imaginables. Pour les questions générales sur le coronavirus, le numéro 1710 est essentiel aux Bruxellois puisqu’il est destiné à tous habitants de la capitale qui ont besoin d’avis sur le coronavirus mais qui n’ont pas de médecins généralistes. Ceux qui pensent avoir contracté la maladie peuvent d’ailleurs passer par ce numéro. En Wallonie, la population peut s’adresser sous le même modèle à la garde médicale du 1733.

Le confinement engendre aussi toute une série de cas de détresses, notamment à cause de la solitude. Un numéro vert a donc été mis en place à Bruxelles (0800/35.243) pour orienter les personnes en urgence sociale vers des services compétents. D’autres villes ont suivi cet exemple comme Namur via le service « Gardons le contact » (081/24.72.54), qui propose une inscription afin que les personnes seules soient régulièrement contactées. Des cas plus graves ont aussi leurs propres numéros: ceux qui sont en proie à des pensées suicidaires (0800/32.123), les victimes de violences conjugales (0800/30.030, le 101 ou le 112 en cas de menace directe), les enfants victimes de violences (103)… Vous pouvez même trouver une aide si vous êtes en épuisement parental en envoyant SOS Parents au 0471/414.333 ou si vous vous posez des questions sur le bien-être des animaux de compagnie en temps de confinement (0800/53.335).

Pour les problèmes plus pratico-pratiques, les entrepreneurs et les indépendants peuvent poser leurs questions concernant l’influence du coronavirus sur leurs métiers au 1890 en Wallonie et au 1819 à Bruxelles. Les Belges bloqués à l’étranger sont quant à eux amenés à composer le 02/501.40.00.

Internet, centre de la solidarité

Les nouveaux sites créés à l’occasion de la crise du Covid-19 ne manquent pas non plus. Outre les adresses officielles d’information comme celle initiée par la région bruxelloise, on trouve surtout les sites qui mettent en relation les demandes d’aide et les offres qui pourraient leur correspondre. Parmi ces plateformes de solidarité, on a par exemple dans la capitale Brussels Helps, Solidair Brussels, l’asbl ULB Engagée ou encore la page Facebook Solidarité Solidariteit Brussels Bruxelles Coronavirus. Les Wallons, quant à eux, bénéficient aussi de Resto19, Covid-Solidarity.org, Solidare-it! et de la page de Give a Day dédiée au coronavirus. Dans la plupart des cas, il s’agit d’offrir de l’aide pour faire les courses, aller à la pharmacie, promener les animaux domestiques…

Des sites sont également disponibles pour des services plus précis. C’est le cas de l’application 8pm qui permet d’offrir un repas au personnel hospitalier, de la plateforme de Test Achats sur le coronavirus pour signaler des abus notamment liés à la vente de masques et de gels hydroalcooliques, ou encore d’Aide-aux-restaurateurs qui recense les restaurants encore ouverts et qui permettent soit la livraison, soit une offre simple de plats à emporter.

Les plus lus