Le sommet de l'Etat britannique touché par le Covid-19

Teaser

Après le Prince Charles, c'est le Premier ministre Boris Johnson qui est victime du virus.

Le Premier ministre britannique l'a lui-même annoncé sur Twitter : "Au cours des dernières 24 heures, j'ai développé de légers symptômes : de la température et une toux persistante. J'ai été testé positif au coronavirus. Je m'isole maintenant, mais je continuerai à diriger la riposte du gouvernement par vidéoconférence pendant que nous combattons ce virus. Ensemble, nous vaincrons ce virus".

Boris Johnson avait pourtant pris la menace avec légèreté. Il avait d'abord prôné la stratégie de l'immunité collective avant de faire volte-face. Début mars, alors que les pays européens commençaient à confiner leurs populations, Boris Johnson continuait de serrer les mains et s'en vantant : "J’étais à l’hôpital l’autre soir où je crois qu’il y avait des patients atteints du coronavirus, et j'ai serré la main de tout le monde, ça vous fera plaisir de le savoir. Et je continuerai de serrer des mains".

Il y a trois jours, c'est le Prince Charles, héritier du trône, qui annonçait être touché par le virus. Il est en ce moment en quarantaine dans un château en Ecosse. Aux dernières nouvelles, la Reine se porte à merveille...

Un lockdown peu respecté

En Angleterre, les mesures de lockdown ont finalement été prises le week-end dernier. Mais les images du métro londonien montrent qu'elles sont encore très peu respectées. Le nombre de malades du Covid-19 est en nette augmentation en Angleterre, et particulièrement à Londres. Jeudi, 578 personnes étaient mortes du virus au Royaume-Uni. La NHS (système de santé britannique) a annoncé que le pays était en manque de respirateurs artificiels.

Plus de Actu

Notre Selection