Covid 19 : les personnes âgées plus affectées

Teaser

Alors que le nombre de nouveaux cas est stabilisé pour l’instant, on en sait un peu plus sur le profil des victimes du virus  : les plus âgés sont davantage susceptibles d’en mourir.

On pouvait s’en douter un peu, et les premiers résultats scientifiques viennent le confirmer : les personnes âgées sont plus touchées par la propagation du Covid-19. Alors que la barre des 2.000 morts dus au virus a été franchie cette semaine, les épidémiologistes et virologues commencent à dégager un profil plus précis des victimes.

« Même si nous devons encore approfondir nos connaissances sur la façon dont le {coronavirus} affecte les individus, jusqu’à présent, les personnes âgées et les personnes déjà atteintes d’autres maladies (comme le diabète et les cardiopathies) semblent être plus exposées au risque de développer une forme grave de la maladie », a expliqué lundi Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’OMS

Une déclaration qui s’appuie sur la dernière étude publiée par les autorités chinoises. Sur les 44.672 cas confirmés recensés par le Centre chinois de contrôle et prévention des maladies, la proportion de personnes âgées décédées des suites du virus est la plus importante. Près d’un tiers des patients infectés des tranches 60-69 ans et 70-79 ans ont succombé. C’est beaucoup plus que le taux moyen de 2,3% de mortalité du virus sur l’ensemble des contaminés.

À l’inverse, moins de 10% des patients recensés sont âgés de moins de 30 ans et seulement 2% atteignent la vingtaine. Si les enfants et adolescents semblent donc moins touchés par le Covid-19, prudence  : il est encore trop tôt pour conclure s’ils sont réellement moins sujets à la maladie ou s’ils développent des symptômes trop légers pour être détectés et recensés. À noter que la grande majorité des patients (plus de 80%) souffrent d’une forme bénigne de la maladie. Dans 14% des cas environ, les symptômes s’avèrent plus sévères  : essoufflements, pneumonie, etc.

L’épidémie en reflux  ?

À l’heure d’écrire ces lignes, les autorités sanitaires locales dénombraient 2.112 décès imputables au Covid-19 en Chine continentale, pour un total de 74.186 personnes infectées dans 26 pays. Le nombre de contaminations supplémentaires par jour est en diminution: avec une hausse de 1.749 en un jour, on a enregistré mercredi la plus faible propagation de l’épidémie depuis le 29 janvier. "On arrive à diagnostiquer le virus partout maintenant, et des systèmes sanitaires efficaces ont été mis en place ",  s’est réjoui Ahmed al-Mandhari, directeur régional de l’OMS pour la Méditerranée.

Les 3.700 passagers du Diamond Princess, ce paquebot de croisière mis sous quarantaine au Japon, ont sans doute une autre opinion sur la question. Deux passagers âgés de 80 sont morts à bord, ont révélé des médias japonais. Il s'agit des premiers cas mortels dans le paquebot, pourtant étroitement surveillé. Le gouvernement hongkongais vient lui de rapatrier 106 de ses ressortissants, testés négatifs au coronavirus. Ce n’est pour eux, pas encore la fin du calvaire  : ils vont rester confinés dans un centre, et échangent donc une quarantaine pour une autre.

Plus de Actu

Notre Selection