#JeNeSuisPasUnVirus : quand la crainte du coronavirus réveille une vague de racisme

Teaser

La communauté asiatique dénonce les nombreux amalgames dont elle est victime depuis le début de l'épidémie de coronavirus 2019-nCoV. Témoignages.

En Belgique comme en France, les insultes et actes racistes se multiplient contre les personnes d'origine asiatique. Un symptôme inattendu de l'épidémie de coronavirus qui touche principalement la Chine et dont quelques cas ont été dépistés en Europe. Le sujet squatte les premières pages des journaux (le « Courrier Picard » titrait par exemple d'une « alerte jaune » avec en photo le visage d'une femme asiatique portant un masque), se retrouve tous les soirs dans les JT, ce qui participe à créer un climat (très) anxiogène. Pour lutter contre ces stigmatisations, le hashtag #JeNeSuisPasUnVirus a été créé sur les réseaux sociaux, sous lequel on retrouve de nombreux témoignages aberrants.

Une jeune femme a d'ailleurs tenu a (re)préciser que ce déferlement de commentaires racistes vise « les personnes « asiatiquetées », c'est-à-dire perçues dans l'inconscient collectif comme chinoises ; cette assignation étant un des ressorts du racisme anti-asiatique. Beaucoup de personnes utilisent de manière indifférenciées 'chinois' pour 'asiatiques', mettant de côté toutes les nationalités et diversités culturelles qui composent ce continent. Faut-il rappeler que l'Asie est un continent ? » Parmi ces témoignages, on lit par exemple que « trois élèves asiatiques un peu malades (de 11, 12 ans) se sont battus violemment parce que certains gosses se sont moqués d'eux en disant qu'ils avaient ramenés le virus » une autre explique qu'elle prenait son bus pour rentrer chez elle et qu'elle a entendu des passagers dire « Oh merde, une chinoise, elle va nous contaminer » ou encore « Qu'elle dégage d'ici et qu'elle rentre chez elle ».

Des commentaires que l'on retrouve également sur les réseaux sociaux, comme explique sur Twitter la personne (qui souhaite rester anonyme) qui a lancé le hashtag #JeNeSuisPasUnVirus « Depuis quelques jours, je peste quotidiennement devant le déferlement raciste que suscite ce virus. J'ai pu lire des témoignages de personnes asiatiquetées qui se font insulter et virer du RER par d'autres passagers, des types qui se prennent des remarques du type ‘tu ne portes pas ton masque’, une autre qui se fait montrer du doigt par un père de famille qui dit à son enfant, 'fais attention au virus chinois'... J’ai pu lire d’autres commentaires décomplexés comme: 'ça ne m’étonne pas que ce virus vienne de Chine, il n’y a tellement pas d’hygiène là-bas...' pour terminer par un cinglant « Le pire des virus c’est le racisme systémique. »

Plus de Actu

Les plus lus

Notre Selection