Pourquoi Madonna annule-t-elle ses concerts ?

Teaser

La chanteuse vient d'annuler une dixième date de sa tournée « Madame X ».

La tournée Madame X de Madonna devait se présenter comme un retour au plus près des fans - la chanteuse s'y produisant dans des salles de 2 à 3.000 places pour la première fois depuis 1985. Las !, la Reine de la pop annule concert sur concert, parfois en dernière minute. En cause, une mystérieuse blessure au genou...

Lancé en septembre dernier à New York, le Madame X Tour s'est déjà vu amputer de dix dates. Ce lundi, Madonna devait monter sur la scène du Palladium à Londres pour le premier de ses quinze concerts dans la capitale anglaise. Le spectacle n'aura pas lieu. Comme ce fut déjà le cas à New York, Los Angeles, Boston, Miami et Lisbonne. À tel point qu'il est bon de se demander si Madonna arrivera jusqu'à Paris où quatorze dates sont prévues au Grand Rex pour terminer la tournée.

L'idée était alléchante: venir jouer dans des théâtres prestigieux dans des villes qui ne le sont pas moins durant une dizaine de jours à chaque fois pour y présenter un show façon cabaret post-moderne. Mais dès le départ, les choses se sont avérées chaotiques. Trois dates à New York et Los Angeles ont été annulées pour des « problèmes au niveau de la production ». Mais c'est surtout le genou de Madonna qui l'empêche d'assurer plusieurs de ses engagements.

« Je me considère comme une guerrière »

Après avoir annulé ses trois concerts de Boston et sa dernière date prévue à Miami fin 2019, la Madone s'est expliquée dans un post Instagram : « Lorsque j'ai grimpé l'échelle pour chanter Batuka samedi soir, j'étais en pleurs à cause de mes blessures, dont la douleur a été indescriptible ces derniers jours. À chaque chanson que j’ai chantée, je disais une prière pour tenir jusqu’à la prochaine et poursuivre le show. Mes prières ont été entendues, j’y suis arrivée. Je me considère comme une guerrière, je n'abandonne jamais. Mais cette fois-ci, je dois écouter mon corps et accepter que la douleur est un avertissement ». Elle continue en disant que les docteurs « ont été très clairs avec moi : si je veux continuer ma tournée, je dois me reposer autant que possible pour ne pas infliger de dégâts supplémentaires et irréversibles à mon corps. Je n’ai jamais laissé une blessure m'empêcher de faire le show, mais cette fois, je dois accepter qu'il n'y a pas de honte à être humaine et à devoir appuyer sur le bouton “pause“ ». C'était le 22 décembre. Depuis, Madonna a annulé deux dates à Lisbonne et une à Londres.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

I was in tears from the pain of my injuries, Which has been indescribable for the past few days With every song I sang, I said a prayer that I would make it to the next and get thru the show. My prayers were answered, And I made it. I consider myself a warrior I never quit, I never give in, I never give up!! However this time I have to listen to my body And accept that my pain is a warning I want to say how deeply sorry I am to all my fans. For having to cancel my last show I spent the last two days with doctors Scans, ultra sounds, Xrays Poking and probing and more tears. They have made it very clear to me that if l’am to continue my tour— I must rest for as long as possible so that I don’t inflict further and Irreversible damage to my body. I have never let an injury stop me from performing but this time i have to accept that there is no shame in being human and having to press the pause button.............. I thank you all for your understanding, love and support. As the Words to Batuka go........... It’s a Long Road..........Lord Have Mercy??. Things have got to change. And they will because MADAME ❌. is a fighter!! Happy Holidays to Everyone ♥️? #madamextheatre #thefillmoremiamibeach @orquestra.batukadeiras.pt

A post shared by Madonna (@madonna) on

Si elle ne le dit pas explicitement dans son message, Madonna a mentionné, sur la scène de San Francisco en novembre, une « douleur au genou » et une « déchirure des ligaments ». Une blessure qui ne daterait pas d'hier, mais qui se réveille à chaque performance. Il faut dire que Madonna, à 61 ans, offre des performances très physiques, comme si elle essayait de prouver qu'elle reste au top de sa forme. Mais le corps, même le sien, a ses limites.

Pour les fans, la punition est double, voire triple. La tournée se déroulant dans des « petites » salles, les prix s'en ressentent (entre 100 euros au fond à droite derrière un poteau et 500 euros la place – même si les tickets sont évidemment remboursés) ; ensuite, plutôt que de prendre la route chaque soir, elle a préféré multiplier les dates dans une même ville, laissant les fans venir à elle (et, donc, payer le train ou l'avion et l'hôtel en plus du billet) ; enfin, et c'est la question qui se pose aujourd'hui, Madonna, qui a bientôt l'âge de la retraite, sera-t-elle encore capable de donner des spectacles aussi exigeants lors de tournées aussi longues ? Rien n'est moins sûr. Les prochains concerts à Londres et Paris (si elle arrive jusque-là), s'annoncent peut-être comme les derniers d'une époque.

Plus de Culture

Les plus lus

Notre Selection