Les antispécistes, guérilleros de la cause animale

Teaser

Doc Shot, qui diffuse la crème des documentaires, s’intéresse aux antispécistes. À travers une enquête suisse fouillée et nuancée, ce soir à 22h20 sur La Une (RTBF).

Vocable né dans les années septante, l’antispécisme convainc depuis quelques années de plus en plus de gens. Pour rappel, ce terme désigne “ceux qui s’opposent à la doctrine selon laquelle les intérêts de l’être humain devraient passer avant les intérêts des autres espèces existantes”. Déterminés, ces militants ne se contentent pas de manifester. Chez nous comme ailleurs, ils passent à l’action: début décembre encore, un groupe s’introduisait dans un élevage pour délivrer quelques lapins. La Suisse a, elle, quelques longueurs d’avance. Ces derniers mois, toujours dans le but de dénoncer les injustices infligées aux animaux dans un pays où on en tue 77 millions chaque année, plusieurs opérations de choc ont été menées, intrusions dans des abattoirs et saccages de boucheries.

Mathias, l’un de ces militants, a été emprisonné huit mois. Un cas très médiatisé qui a amené les auteurs de l’enquête à rencontrer ces guerriers de la cause animale, ceux qui agissent dans l’illégalité parce que c’est la seule manière pour eux de se faire entendre. Le choix de la méthode est discutable, entre adeptes persuadés d’être en avance sur leur époque et détracteurs qui y voient une forme de terrorisme écologique. Pas simple, dans un monde où l’on compterait plus d’un milliard de petits paysans… Nourri d’images-chocs et de témoignages issus des deux camps, imprégné de cette tradition du débat que cultivent les Suisses, le documentaire fait le point sur le phénomène antispéciste et son évolution. De plus en plus de jeunes en effet n’hésitent plus à rejoindre les rangs de ceux qui, à terme, ont pour but d’abolir toute forme d’exploitation animale sur la planète.

Plus de Médias

Les plus lus