La Belgique est le premier importateur mondial de viande de kangourou

Teaser

Les incendies australiens vont-ils stopper l’importation de viande de kangourou en Belgique? Plusieurs enseignes belges ont décidé d’arrêter la commercialisation de ce produit suite à un appel de GAIA.

Il n’aura fallu que "quatre heures" pour que Carrefour Belgium déclare forfait devant les appels insistants de GAIA. La principale association de défense des animaux en Belgique s’est livrée à une action de "name and shame" pour demander à l’enseigne d’arrêter la commercialisation de la viande de kangourou. La même action a été menée chez Makro qui a capitulé après deux heures. Cela fait un an que l’asbl a lancé sa campagne contre le commerce de viande de kangourou. Dès son lancement, Delhaize avait annoncé qu’il arrêterait de mettre en vente ce type de produit. "La viande de kangourou est synonyme de maltraitance animale. Ça n’a rien à faire dans les rayons de nos supermarchés", avait à l’époque fustigé Michel Vandenbosch, le président de GAIA. L'ONG reproche particulièrement au gouvernement australien la façon dont les animaux seraient chassés, parlant de véritable "massacre". 

Un an plus tard, "peu de choses ont changé" nous dit-on chez GAIA. Si l’association se réjouit des deux annonces faites par Carrefour et Makro, elle déplore la continuité de la chasse aux kangourous en Australie, et ce en dépit des incendies qui ravagent le pays. "Malgré la crise climatique australienne, le gouvernement fédéral australien ne veut toujours pas suspendre la chasse aux kangourous. Seul l’État de Virginie l’a temporairement suspendue", déplore Rafal Naczyk, porte-parole de GAIA.

1,6 millions

Devenu un emblème national, le kangourou rapporte gros à l’Australie. En abattant 1,6 millions de kangourous par an, le pays exporte annuellement plus de 3.000 tonnes de viande de kangourou dans plus de 60 pays. Dont la Belgique. Avec 632 tonnes annuelles de viande de kangourou importées chaque année (ce qui représente 180.000 animaux), notre pays est d’ailleurs le premier importateur mondial de cette viande, devant l’Allemagne et la Papouasie-Nouvelle-Guinée. 27% de la viande de kangourou exportée par l’Australie arrive en Belgique. Des chiffres produits par GAIA et qui viennent du Bureau australien des statistiques.

Habituellement disponible dans les rayons de certains de nos supermarchés (avant les fêtes ou sur demande), l’animal risque d’être de plus en plus difficilement trouvable. Après Delhaize, Carrefour Belgium et Makro, d’autres enseignes seraient en train d’opérer un revirement. Contactée par Moustique, la chaîne de magasins Cora nous explique avoir "arrêté immédiatement la commercialisation de viande de kangourou dès la sortie du dernier communiqué de GAIA". Après plusieurs appels, Match nous a également annoncé avoir "décidé de retirer le kangourou de la vente". Seule la réponse de Spar reste en suspens.

Un steak de crocodile ?

La viande de kangourou n’est pas la seule "espèce exotique" importée (et consommée) en Belgique. D’après une étude du SPF Santé Publique, 44.400 kilos de viande de brousse arrivent ou transitent chaque année par Brussels Airport, alors même que "l’Union Européenne interdit la viande de brousse sur son territoire car elle peut contenir des agents pathogènes et présente potentiellement des risques pour la santé humaine", déclare le WWF. L’association indique que 38% de cette viande provient d’espèces protégées comme le pangolin, le babouin, l’antilope, le python, le crocodile et le varan. "La Belgique est devenue une plaque tournante de viande exotique, regrette GAIA. Ue partie de celle-ci circule de façon totalement illégale". La viande de kangourou, quant à elle, est lavée à l’acide lactique pour compenser le manque d’hygiène de l’abattage et du transport et éradiquer toute présence de la bactérie E. coli ou de salmonelles. Une pratique permise par l’UE dans le secteur de la viande bovine depuis 2013, mais pas sur le gibier provenant d’Australie d’après l'association de défense des animaux.

Après avoir convaincu plusieurs supermarchés belges, GAIA espère être entendue par la ministre fédérale de l'économie Nathalie Muylle (CD&V) pour interdire temporairement l'importation de viande de kangourou sur notre territoire, et finalement obenir un moratoire sur le sujet.

Plus de Actu

Les plus lus