Disney domine l’industrie du ciné comme jamais: faut-il s'inquiéter?

Teaser

Imaginez une partie de Monopoly où Mickey est en train tout raffler et d'écraser ses concurrents petit à petit. C'est ce qui ce trame à Hollywood, et ça fait 10 ans que ça dure.

"Nous sommes très fiers de nos équipes et de la liste extraordinaire de films qu'ils ont livrés aux fans du monde entier en 2019. Ce fut une année pas comme les autres!" Avec cette déclaration, Alan Horn et Alan Bergman – respectivement chef de la création et co-président de Disney – commettraient presque un délit de fausse modestie. Pulvériser des records est devenu monnaie courante pour la firme de Burbank. Et de monnaie, Mickey s’en est mis tellement plein les poches cette année qu'il a de quoi rendre l’Oncle Picsou jaloux. Les chiffres sont à ce point affolants qu’on ne sait même pas par où commencer… Accrochez-vous !

L’an dernier, Disney est devenu le premier studio à franchir la barre symbolique des 10 milliards de dollars de recettes mondiales. Plus précisément, le groupe aux grandes oreilles a terminé l'exercice avec un total de 11,12 milliards de billets verts (13,15 milliards si l’on tient compte des films produits par la Fox, rachetée cette année) ! En 2019, 8 des 10 plus gros succès mondiaux au Box Office ont été produits par le géant du divertissement, une hégémonie à peine perturbée par le phénomène Joker et l’increvable franchise Fast & Furious. Avec 2,797 milliards de dollars de recettes, Avengers : Endgame est devenu le plus gros succès en salle de tous les temps, 10 ans après l’Avatar de James Cameron.

Les 10 plus gros succès mondiaux au box-office 2019 (en milliards de dollars):

01. Avengers : Endgame – 2,797

02. Le Roi Lion – 1,653

03. La Reine des neiges 2 – 1,217

04. Spider-Man : Far From Home – 1,131

05. Captain Marvel – 1,128

06. Toy Story 4 – 1,071

07. Joker – 1,060

08. Aladdin – 1,050

09. Fast & Furious : Hobbs & Shaw – 0,758

10. Star Wars : L’Ascension de Skywalker – 0,724

En jetant un œil entre les deux, on ne peut d’ailleurs que constater la suprématie de Mickey sur la décennie écoulée : en dix ans, pas moins de 8 films signés Disney se sont hissés au sommet du Box Office mondial. Une première place occupée systématiquement ces cinq dernières années…

Les 10 plus gros succès mondiaux au box-office de la décennie (en milliards de dollars):

2010 : Toy Story 3 – 1,063

2011 : Harry Potter et les Reliques de la Mort : Chap. 2 – 1,328

2012 : Avengers – 1,519

2013 : Frozen (La Reine des Neiges) – 1,274

2014 : Transformers : l’Âge de l’Extinction – 1,104

2015 : Star Wars : Le Réveil de la Force – 2,068

2016 : Captain America : Civil War – 1,153

2017 : Star Wars : Les Derniers Jedi – 1,333

2018 : Avengers : Infinity War – 2,048

2019 : Avengers : Endgame – 2,797

2020, nouveau tournant?

Si le succès commercial fut pratiquement systématiquement au rendez-vous pendant 10 ans – RAS hormis le plantage de Lone Ranger (2013), les recettes décevantes des suites de Pirates des Caraïbes ou l’échec de Han Solo : A star Wars Story – la qualité, elle, a parfois fait défaut. À force de multiplier ses jouets (rachat de Pixar, rachat de Marvel, rachat de Lucas Film, rachat de la Fox,…) et en gardant ses yeux rivés sur la machine à sous, Mickey s’est un peu assoupi pour ne pas dire endormi en tombant dans la facilité. En capitalisant sur des franchises au succès déjà bien établi, la machine Disney a donné l’impression de faire du travail bâclé – un constat flagrant pour la postologie Star Wars, mais aussi dans l’arc narratif très inégal des productions Marvel – et de tomber en panne d’idées en préférant dépoussiérer ses anciens dessins animés à coups de remakes "bons marchés" (mon Dieu, Aladdin…) et des suites en mode "fan service" (Les Indestructibles 2, Toy Stoy 4). Mais la stratégie du mastodonte pourrait bien changer cette année.

Si du remake (Mulan) et du Marvel (Black Widow, The Eternals) sont bien au programme en 2020, Pixar va opérer un retour à la création originale avec pas un, mais deux films (Onward et Soul) et ça nous fait franchement plaisir ! Après La Reine des Neiges, les studios Disney planchent aussi sur une nouvelle animation d’aventure ambitieuse, Raya and the Last Dragon, dont la sortie est programmée fin novembre. On est un peu plus sceptique au sujet de l’adaptation du phénomène de la littérature jeunesse Artemis Fowl (27/05) signée Kenneth Brannagh ou Jungle Cruise (29/07) avec Dwayne Johnson – qui se plaît décidément beaucoup dans la jungle après Jumanji -, nouveau film adapté d’une attraction de Disneyland après Pirates des Caraïbes, mais on veut bien leur accorder le bénéfice du doute.

Pour le reste, la firme semble davantage vouloir s’éloigner du grand écran pour se rapprocher du petit cette année en travaillant au développement d’un autre projet ambitieux : Disney + (dont l’arrivée est prévue fin mars chez nous). Après l’industrie du ciné, Disney en passe d’assouvir celle du streaming ? Rien n’est moins sûr… En attendant, ce pas de côté de Mickey (un petit break pour mieux revenir ?) est l’occasion de braquer les projos sur les productions d’autres studios qui nous font déjà saliver en 2020.

Plus de Aucun nom