Questions à la une : clap de fin

Teaser

Le magazine de la RTBF présenté par Laurent Mathieu tire sa révérence. Tristesse et gratitude.

Petite émotion. Après presque quinze ans de bons et loyaux reportages, Questions à la une quitte la scène. Porté à ses débuts par un Jean-Claude Defossé surmotivé, il a ensuite été présenté par Bruno ClémentFranck Istasse et Laurent Mathieu. Ils se retrouvent ce soir pour fêter la fin d’une belle aventure.

L’une des qualités de QALU était de pointer les dérives de sujets ancrés dans nos réalités, que nous ne remettions plus en question. Et ce final a le mérite de terminer en force. Deux reportages, deux ambiances. Le premier infiltrera nos cantines. De la crèche à la maison de repos, en passant par l’école, le lieu de travail ou l’hôpital, la cantine traverse nos vies, pour le grand bonheur des enseignes de restauration collective. Côté clients, en revanche, c’est la soupe à la grimace. On se plaint de plats insipides et sans imagination, et on se méfie de produits bas de gamme souvent industriels. Depuis quelques années, les géants spécialisés dans cette “gastronomie” à la chaîne promettent des efforts. Ils veulent se tourner vers des filières plus locales, durables, responsables, parfois même bio. Mais même avec de la bonne volonté, ils devraient solutionner un double problème: maintenir un prix très bas et assurer des volumes très importants - ce qui n’est pas simple avec des producteurs locaux.

Le second reportage, lui, sera consacré à la crise des opioïdes, qui a déjà tué 300.000 Américains depuis 2000, devenant la première cause de mort évitable avant cinquante ans. Sur le point de s’exporter, elle pourrait menacer la Belgique. Des questions dérangeantes qui reflètent bien le concept de l’émission devenue au fil des années une institution de nos mercredis soir. Alors, à tous les journalistes qui se sont succédé à la réalisation des sujets, on dit merci et bravo.

Plus de Médias

Les plus lus