La première mission 100% féminine de la NASA a suscité des centaines de commentaires misogynes

Teaser

« J'espère qu'elles ne seront pas déçues quand elles verront que Zalando ne livre pas dans l'espace »

La toute première mission exclusivement féminine de la NASA s'est tenue le 18 octobre sans le moindre accroc. Un événement historique : les deux astronautes, Christina Koch et Jessica Meir, se sont aventurées à l’extérieur de la Station Spatiale Internationale (ISS) afin de remplacer une unité de contrôle de puissance défaillante à 400 kilomètres au dessus de la Terre. Cette sortie 100% féminine, qui aurait dû avoir lieu sept mois plus tôt, avait été postposée à l'époque parce qu'il n'y avait pas assez de combinaisons à la taille des astronautes. La NASA a finalement décidé d'envoyer un nouvel équipement de taille medium au début du mois d'octobre pour que cette sortie se déroule dans les meilleures conditions. Tout est bien qui finit bien ? Dans l'espace, oui. Sur Terre, c’est plutôt « Houston, on a un problème avec #metoo »

En témoignent les centaines de messages désobligeants et réducteurs que l'on a pu retrouver en commentaires des articles de presse qui annonçaient cette mission 100% féminine. Des remarques, le plus souvent misogynes, qui démontrent l'étendue du chemin qu'il reste encore à parcourir pour atteindre l'égalité entre les sexes. On y lit notamment « Bien joué, au moins on sera pas emmerdé pour savoir qui fait les sandwichs là-haut » ou encore « La vraie question est de savoir qui va faire les créneaux là-bas » décliné des dizaines de fois, sans compter sur le « De la vaisselle et du ménage ont dû s'accumuler là-haut depuis le temps » et « J'espère qu'elles ne seront pas déçues quand elles verront que Zalando ne livre pas dans l'espace » qui a beaucoup amusé les internautes.

Des messages tant écrits par des hommes que par des femmes, qui se veulent goguenards, puisqu'ils sont souvent accompagnés d'un lourdaud « LOL » censé clôturer la discussion. Doit-on réellement rappeler en 2019 que ces femmes astronautes ont fait les mêmes études que les hommes envoyés dans l'espace, bénéficient souvent du même parcours et ont dû autant, si pas plus, faire leurs preuves pour être envoyées en mission par la NASA ? En dépit des avancées féministes, il est toujours un peu déstabilisant de constater qu'en 2019, des internautes trouvent toujours très « amusant » de réduire le rôle des femmes aux tâches ménagères.

Plus de Actu

Les plus lus

Notre Selection