Divertissement

The Voice Kids : faire mieux que les grands

3

Quelques mois avant la RTBF, TF1 démarre  une nouvelle saison de The Voice Kids.

Avec des auditions à l’aveugle tournées en octobre 2018, cette sixième saison - signée avant même la diffusion de la cinquième - débarque sur nos écrans un peu plus tôt que prévu. L’an dernier, les fans avaient attendu la mi-octobre pour découvrir le vivier de talents (pourvoyeur de nouveaux membres pour les Kids United et autres), tandis que cette année, TF1 n’attend même pas la rentrée pour proposer un de ses programmes phare. Du côté du jury, on prend les mêmes et on recommence. Amel Bent, Patrick Fiori, Soprano et Jenifer ont en effet tous resigné et s’accordent, évidemment, sur la qualité incroyable du casting. Pendant que Soprano avoue qu’il n’a “jamais été autant bluffé par le niveau des talents” et qu’il admet que ”ces petits sont une source d’inspiration infinie”, Jenifer s’émerveille de la diversité: “C’est un tour du monde d’interprétations très personnelles avec des registres de voix très particuliers. Dans nos cœurs, on vit le grand huit en permanence”.

Pour ne pas lasser le public, une nouvelle règle fait son apparition: le block. Comme dans la version adulte, elle permet à un coach d’empêcher son collègue d’intégrer un talent pour lequel il a eu un coup de cœur. De quoi dynamiser le plateau et frustrer certains coachs comme Patrick Fiori l’a laissé entendre lors de la conférence de présentation: “Franchement, quand ton pote te bloque sur un excellent candidat, tu l’as mauvaise!” Ce dispositif - adopté pour la première fois à une édition kids - sera-t-il également proposé à la version belge? La RTBF a en effet annoncé l’ouverture du casting et a déjà communiqué le nom de ses coachs: Vitaa, Slimane et Matthew Irons. Tous avaient dans un premier temps annoncé ne pas participer à une nouvelle saison, mais l’appel des kids a été plus fort que tout… 

Recevez le meilleur de l'actu selon