"Bières de Quartier", un projet houblonné pour (re)découvrir la capitale

©Bières de Quartiers
©Bières de Quartiers
Teaser

Au delà d'une énième nouvelle micro-brasserie, Bières de Quartiers est un projet social basé sur la rencontre et la (re)découverte des coins de notre capitale.

Depuis plus d'un an, trois Bruxellois arpentent la ville à la découverte de saveurs et d'anecdotes. Vivi, Greg et Bruno sont amis depuis leur plus jeune âge. Ensemble, ils ont décidé de rassembler leurs passions (le houblon et les synergies locales) dans un projet qui a donné naissance à sept premières bières 100% bruxelloises.

©Bières de Quartiers

Dans une vidéo publiée pour promouvoir leur crowdfunding, les trois complices expliquent leur démarche : "Nous allons à la rencontre des habitants et des commerçants des quartiers en leur demandant de les décrire. Un maximum d'informations, une couleur, un ingrédient, une forme, une histoire de famille, tout pour décrire au maximum leur coin de vie." Ensuite, ils élaborent une recette inspirée des différentes histoires récoltées et testent le produit dans une petite cuve. Une fois au point, d'autres brasseries artisanales partenaires viennent prêter main forte pour la production de plus grosses quantités.

Un "mix bruxellois" à boire

De ces premières expériences sont ressorties sept premières bières (la Chasseurs Ardennais, la Stockel, la Cimdix, etc.) qui séduisent déjà tant par leur goût surprenant que par leur design (légèrement similaire à celui des Brussels Beer Project). "Des couleurs différentes, un pictogramme qui représente le quartier, les rues en filigrane et des histoires et des anecdotes de quartiers marquantes (qui figurent sur l'étiquette, ndlr.)." Histoire de prolonger l'expérience locale jusqu'au bout, leurs produits finis sont en vente dans différents commerces des quartiers en question (tous listés ici). "On essaye de prendre contact avec les bouchers, fromagers, épiciers du coin. Mais de plus en plus de commerces ailleurs commencent à proposer plusieurs bières de notre gamme afin d'avoir un "petit mix de Bruxelles" à boire", explique l'un des créateurs du projet.

Pour que le projet puisse continuer à exister et à s'étendre, les trois jeunes ont besoin de fonds. C'est pourquoi ils ont lancé un crowdfunding/crowdvoting (pour que les participants puissent choisir quel quartier sera le suivant).

©Bières de Quartiers

Plus de Aucun nom

Notre Selection