Pourquoi les trains belges sont-ils plus en retard que les autres?

©Belga Image
©Belga Image
Teaser

Nos trains seraient les moins ponctuels d'Europe selon une étude menée par Prime. Un triste constat à remettre toutefois en perspective.

Le constat est posé par Prime, la Plateforme européenne des gestionnaire d'infrastructure ferroviaire, et rapporté dans les colonnes de l'Echo mercredi matin. Entre 2012 et 2017, seuls les trains italiens auraient accusé de moins bons résultats que les nôtres. Pire, en 2017, nos trains étaient les moins ponctuels de toute l'Europe. La Suisse, la Lettonie et les Pays-Bas atteignent la tête du classement. L'étude de Prime part du principe qu'un train arrive à l'heure si son éventuel retard ne dépasse pas 5 minutes et 29 secondes.

Mais ces chiffres doivent être remis en perspective. Premièrement parce que "seulement" 13 pays ont été étudiés par Prime et il ne s'agit donc pas de l'entièreté de l'Europe. Ensuite, et surtout, pour se conformer à la définition de la ponctualité établie dans le rapport, plusieurs pays – dont la Belgique – ont dû "recalculer leurs statistiques de ponctualité, alors que d'autres ne les ont pas adaptées ou se sont contentés d'estimer", détaille l'Echo. Aussi, Infrabel émet des réserves quant aux résultats de l'étude qui estiment que la comparaison entre les différents réseaux ferroviaires européens est difficile puisque la méthodologie n'est pas toujours la même d'un pays à l'autre. Chez nous par exemple, toutes les lignes sont comprises dans le calcul, même celles qui sont en travaux. Les spécificités locales telles que l'axe Bruxelles-Nord-Midi ne sont pas non plus prises en considération.

©Belga Image

Mauvais élève sur la bonne pente

Ceci étant, d'autres études menées par Infrabel font état d'un manque de ponctualité plus important sur nos lignes de train que sur celles de nos voisins. Dans cette comparaison, seul le Royaume-Uni faisait pire que nous. Ces retards s'expliquent, entre autres, par les erreurs humaines, les accidents (de personnes), mais aussi les nombreux vols de câble dont la Belgique a été victime ces dernières années. Aussi, le givre cause chaque année des embarras sur le rail que, même les prévisions météorologiques, n'arrivent pas à prévoir.

Note positive, de la fin de l'année dernière, la ponctualité des trains belges repart à la hausse. Depuis début 2019, 90,7% des trains belges sont arrivés – approximativement – à l'heure. Notre réseau ferroviaire devrait prendre exemple sur celui du Japon. Depuis 1964, le Shinkansen, train à grande vitesse, transporte des milliers de passagers par jour avec une ponctualité quasi parfaite sur l'ensemble des nombreuses lignes qu'il dessert. Mi-mai, un prototype de la nouvelle génération de ce train a d'ailleurs été testé et devrait atteindre une vitesse de 360 km/h.

Plus de Actu

Notre Selection