Les urgences du CHU de Liège saturées

Teaser

Sur l'année 2018, l'hôpital a constaté une augmentation de 4% des admissions dont 20% des patients restent hospitalisés.

Le message est assez rare pour être signalé. Il provient des urgences du CHU de Liège : "Sauf urgence vitale, évitez nos services d’urgence, et adressez-vous à votre médecin généraliste !" Concrètement, les autorités de l'hôpital appellent les patients à ne pas se présenter aux Urgences de ses sites (Sart Tilman et ND Bruyères). "Nous sommes en effet confrontés à une saturation de l'hôpital. Il y a peu de patients qui quittent l'institution. On analyse actuellement les raisons", explique le porte-parole de l'institution Louis Maraîte. "Ce phénomène s'inscrit dans une augmentation constante des entrées. En 2018, nous avons eu 100.000 admissions aux urgences soit une augmentation de 4% en 2018. Concrètement, dans 20% des cas, les admissions se transforment en hospitalisation et dans 80% des cas, cela devient des soins ambulatoires".

Liège, urgence, hôpital, saturé, chu

Grippe et autres malades

La fréquentation actuelle excède la capacité d’accueil : "Il n’y a pas d’épidémie de grippe, mais notre hôpital est à sa capacité maximale. Nous pouvons accueillir les urgences pour les stabiliser, mais nous n’avons pas de lits d’hospitalisation disponibles", explique Lucien Bodson, urgentiste au CHU de Liège. "Les autres hôpitaux liégeois sont visiblement confrontés au même problème". Son message est donc sans équivoque : "Si vous vous rendez aux Urgences sur l’un de nos sites et que votre cas ne nécessite pas une prise en charge d’urgence absolue, il est fort probable que vous deviez attendre de nombreuses heures avant la consultation. Nous vous conseillons donc, et c'est une démarche à encourager en toutes circonstances, de vous adresser en priorité à votre médecin généraliste".

Du côté de l'hôpital de la Citadelle à Liège, on reconnaît que la situation est tendue mais il y a encore de la place : "Nos services d'urgence ne sont pas saturés même s'il y a plus de monde que d'habitude", explique Nathalie Evrard, porte-parole de l'hôpital. Il est donc plus que jamais important de souhaiter au Liégeois des bons vœux de santé en ce début d'année...

Plus de Actu

Les plus lus

Notre Selection