Georges Pradez s'est tu

Teaser

Notre paysage radio est en deuil d'un de ses animateurs mythiques. A 75 ans, Big Pradez nous a quittés.

C'est ce qu'on appelle une voix. De celles qui marquent une époque,  un air du temps, des auditeurs pour longtemps. Georges Pradez était de ces figures, comme Gérard Valet ou Claude Delacroix (toujours bien vivant!), dont l'empreinte reste bien après qu'ils aient coupé le micro. Pradez avait débarqué à la RTBF en 1964 après avoir tapé dans l'oeil et l'oreille de Robert Stéphane, alors chef du studio de Liège. Un changement  de vie radical pour le beau Georges n'ayant alors à faire valoir que quatre années comme animateur... au Club Med!
 
Mais à l'antenne, il fait immédiatement merveille en duo avec Laurette Charlier à l'animation du "Magazine F", la première émission féministe de l'histoire de la radio. A partir de là, il ne s'arrêtera plus en cultivant son ton empathique, populaire, amusant mais jamais déplacé. Et avec un don incroyable à faire vivre l'antenne. En boutade, ses collègues disaient de lui "c'est Pierre Bellemare qui aurait oublié de vendre des aspirateurs".
 
L'homme, carrière faisant, ne se cantonnera pas à la radio et laisse en télé, "La proie pour l'ombre", "Big Palou," émission pour les jeunes et "Boulevard du temps".  Il a aussi prêté sa voix au doublage de dessins animés  comme "Boule et Bill" et "La Flute à six schtroumphs". - F.L.

Les plus lus

Notre Selection