Blake et Mortimer: Découvrez "La Vallée des Immortels" en avant-première

Blake et Mortimer, blockbuster d’aujourd’hui et légende éternelle. En avant-première et en intégralité, découvrez Menace sur Hong Kong, premier tome d’un spectaculaire diptyque: La vallée des immortels.

En 1946, dès le premier numéro du Journal de Tintin, Edgar P. Jacobs, assistant majeur du grand Hergé, lance sa première série. Son Secret de l’Espadon galvanise les imaginations et fait entrer dans le panthéon de la bande dessinée classique, autant dire la BD belge, deux personnages atypiques (voyez leurs âges, leurs physiques, leurs marottes). Philip Mortimer, savant polyvalent, et Francis Blake du contre-espionnage anglais vont   sauver le monde à huit reprises en trente ans et 12 albums archi-documentés, saisissants aussi d’invention et de densité. À Tintin, le versant souriant du style Ligne Claire. Aux héros britanniques, la défense d’un réalisme théâtral (Jacobs avait été chanteur d’opéra). Tout en respectant les codes de l’époque, Jacobs a créé la première série BD pour adultes.
Archéologie et uchronie

Vingt ans après le dernier album originel, la série a été relancée en 1996 par des fans extrêmement professionnels (Jean “XIII” Van Hamme au scénario, Ted “Ray Banana” au dessin). Toucher au mythe aurait pu tourner à la catastrophe, ce fut un triomphe critique et public (700.000 exemplaires vendus). Depuis, les albums de grande qualité se sont succédé, les succès et les auteurs aussi.

Le prochain Blake et Mortimer sortira le 16 novembre. Mais dès ce 4 juillet et jusqu’au 29 août, vous pourrez découvrir quasi à l’ancienne, semaine après semaine, cette 25e aventure qui offre quelques premières. D’abord, Peter van Dongen et Teun Berserik, un couple de dessinateurs époustouflants venu des Pays-Bas, pays, avec la France, du renouveau de la Ligne Claire. Yves Sente, devenu le scénariste de référence de la série, a envoyé nos aventuriers en Chine, destination inédite, quelques années après la troisième guerre mondiale… On se souviendra qu’à la fin du Secret de l’Espadon, l’infâme dictateur Basam-Damdu était vaincu et le redoutable Colonel Olrik disparaissait dans les ruines du palais impérial. Or, le fidèle ennemi de Blake et Mortimer réapparaît dans Le mystère de la grande pyramide. Il fallait résoudre ce mystère. Ce sera un des enjeux d’un récit qui réunit les plaisirs de l’uchronie (Mao est de la partie), de l’archéologie, du fantastique et de l’action

Recevez le meilleur de l'actu selon