Souriez, vous êtes pistés

Souriez, vous êtes pistés ©Fotolia
Souriez, vous êtes pistés ©Fotolia
Teaser

Suivre le client tout au long de son parcours, capter ses émotions et orienter ses achats: voilà le Graal des commerçants. Il est désormais accessible grâce aux mouchards numériques qui envahissent nos magasins. Des technologies aussi discrètes qu’intrusives. 

Déambulant entre les linéaires d’un hypermarché, vous vous arrêtez au rayon fruits et légumes, puis, comme chaque semaine, vous vous dirigez vers les produits laitiers. Quand, soudain, votre smartphone s’éveille. À l’écran, une promotion: -15 % sur la purée d’aubergines, et votre prochaine commande de vin livrée gratuitement! Un peu plus tard, passant devant un café dans la rue, vous recevez une offre de remise de 5 % sur un cappuccino, et même de 15 % si vous invitez vos amis à vous rejoindre…

Science-fiction? Absolument pas. Les technologies de “tracking” existent déjà, qui autorisent les distributeurs à suivre leurs clients au mètre près, à tracer leurs achats antérieurs voire à les recouper avec leurs centres d’intérêt. Et les commerçants en raffolent. “C’est le Graal, opine Vincent Nys, directeur de l’agence New Fusion. Dans le marketing, on pratique depuis longtemps la surveillance des consommateurs. La collecte des données clients (“big data”) est devenue banale sur Internet. Mais hors du web, ces possibilités de mesure n’existaient pas. Jusqu’il y a peu…” Depuis réellement deux ans, la planète marketing s’est reconvertie. Sa nouvelle religion: le “phygital”. L’idée? Transposer ce qui se fait de mieux sur le web dans le monde physique en termes de récolte de données… “L’e-commerce existe depuis vingt ans et les commerces physiques se rendent bien compte qu’ils ont raté le train du numérique, explique le patron de New Fusion. Du coup, ils multiplient les opérations pour récolter le data partout où c’est possible. Plus on a de données sur ses clients, plus on peut personnaliser la vente, le parcours client, les promotions…” Et inciter à consommer encore plus, à son insu.

Pour découvrir la suite de l'article, rendez-vous en librairie à partir de ce mercredi ou dès maintenant sur notre édition numérique, sur iPad/iPhone et Android.

Plus de Actu

Les plus lus

Notre Selection