Michel et Monique Pinçon-Charlot se présentent aux législatives françaises

Teaser

Les sociologues français décident de passer de la réflexion à l'action et se présenteront face à la droite dans les Hauts-de-Seine lors des élections législatives de juin.

Terreur des beaux quartiers, voilà trente ans que le couple de sociologues Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon dissèque les comportements d’une caste endogame et prédatrice. L’enjeu: renverser la tendance qui veut que «ceux d’en haut» étudient «ceux d’en bas». À leur actif, plus d’une vingtaine de livres-enquêtes sur les riches, le gotha et la grande bourgeoisie. Canardés par les libéraux, détestés par les socialistes, les Pinçon-Charlot ne laissent personne indifférent. Et ça ne devrait pas s'arranger puisqu'ils ont décidé de s'engager en politique. "Nous serons candidats aux élections législatives dans les Hauts-de-Seine, une circonscription dominée par une droite très dure. Avec un «programme sociologique» au long cours, comme l’a toujours rêvé Pierre Bourdieu" nous ont confié les deux anciens directeurs de recherche du CNRS au détour d'une question sur Jean-Luc Mélenchon qu'ils ont soutenu à l'élection présidentielle de 2012. "Au-delà des enquêtes que nous menons, il nous paraît important d’expliquer, de débattre, et peut-être de convaincre les gens d’enclencher une dynamique citoyenne. L’idée est de fédérer ici la gauche radicale et les écologistes, comme François Ruffin dans la Somme. La diversité est humaine. C’est idiot de s’opposer avec des postures partisanes, alors qu’il y a une gauche à recomposer." Un vaste chantier tant la gauche déjà divisée pourrait se trouver totalement morcellée au lendemain de l'élection présidentielle.

Pour découvrir notre interview de Monique et Michel Pinçon-Charlot, rendez-vous en librairie ou sur notre édition numérique, sur iPad/iPhone et Android à partir de mercredi.

Plus de Actu

Les plus lus

Notre Selection