The Missing réussit son retour

Teaser

À nouveau tournée en Belgique, l’une des séries phare de la BBC revient pour une deuxième saison.

Au terme de l’éclatante réussite de la première saison qui a attiré près de huit millions de télespectateurs sur la BBC et, surtout, décroché deux nominations lors des Golden Globes, la série The Missing marque son retour, avec une trame semblable - autour de la disparition d’enfants - et bien sûr, de nouveaux atouts. Dans cette nouvelle salve de huit épisodes, totalement indépendante de la première et encore tournée en partie chez nous (notamment à Eupen, Malmedy et dans les Fagnes), la série s’attarde sur la disparition en 2003 d’une jeune fille en Allemagne qui, onze ans plus tard, resurgit mystérieusement. De quoi perturber un environnement familial et susciter l’attention de l’enquêteur Julien Baptiste, incarné par le toujours impeccable Tchéky Karyo, assez soucieux de retrouver le ravisseur. L’acteur français emmène un nouveau casting très international.

Bâti de manière atypique, le récit nage entre deux époques, avec des des allers-retours permanents entre elles. Comme dans la première saison, on ne s’ennuie jamais, car cette double narration et ces flash-back dynamisent ce vaste puzzle. Quant à l’histoire, nuancée, réaliste, solide et subtile, elle n’est même jamais perturbée par quelques petites complexités scénaristes d’usage. Confirmer après avoir placé la barre si haut alors que cette saison n’avait même pas été envisagée à l’origine, tel était l’objectif imaginé par les frères Harry et Jack Williams: force est de constater qu’ils y sont parvenus, en nous offrant ce thriller psychologique, avec quelques relents scandinaves. Un labyrinthe fouillé, et forcément captivant. On comprend qu’une troisième saison soit déjà en gestation… 

Plus de Médias

Les plus lus

Notre Selection