Home, le choc flamand

Home par Fien Troch.
Home par Fien Troch.
Teaser

Fien Troch signe une fresque adolescente douloureuse mais jamais gratuite.

Menés par Kevin, 16 ans, trois jeunes hommes s’enfoncent dans l’immoralité, tour à tour bafoués par les adultes qui les entourent. Avec une exigence formelle déjà remarquée dans son précédent film (Kid), saluée dans plusieurs festivals (Toronto, Gand, Les Arcs), la cinéaste flamande Fien Troch trouve sa place parmi les figures tutélaires du cinéma de l’adolescence contemporaine. Quelque part entre le Québécois Xavier Dolan (dont elle reprend l’étouffant format carré initié dans Mommy), les Américains Gus Van Sant (Elephant sur les tueries de Columbine) ou Larry Clark (cinéaste culte depuis Kids avec scènes de sexe véridiques à l’écran), ou même l’obsédant Michael Haneke (Funny Games). À l’instar de son compatriote belge Joachim Lafosse (Elève libre, À perdre la raison), Fien Troch ose un cinéma moral mais jamais moraliste, qui vient questionner le spectateur sur ses propres ambiguïtés (ici le sens du foyer - Home). Parfois au prix de scènes hardcore, dont une d’inceste mère-fils quasi insoutenable. Au passage, le film découvre une flopée de jeunes comédiens talentueux (dont le charismatique Sebastian Van Dun qui a l’étoffe d’un Matthias Schoenaerts). Un film-épreuve certes, mais qui a le rare courage d’affronter son sujet. De plein fouet.

*** Home. Réalisé par Fien Troch. Avec Sebastian Van Dun, Lena Suijkerbuijk, Mistral Guidotti - 103’.

 

Les plus lus