Myriam Leroy nous donne de l'espoir pour chercher l'amour

Cherche l'amour
Cherche l'amour
Teaser

La journaliste Myriam Leroy signe son premier spectacle, Cherche l'amour. A découvrir jusqu'au 4 décembre au théâtre de la Toison d'Or.  

Dénicher l’âme sœur, un conjoint, ou juste un coup d’un soir peut s’avérer plus compliqué que de trouver un Pokémon avec son téléphone portable. Malgré Tinder, Meetic, les speed-datings et autres Adopte un mec.com, le sentiment qui prédomine dans les relations amoureuses 2.0 est une immense solitude. Et Myriam Leroy l’a bien compris qui, à travers une douzaine de tableaux et de situations archétypales, nous dresse le portrait de nos contemporains qui peinent à trouver quelques pauvres miettes de bonheur. Certes, les personnages sont caricaturaux mais la caricature n’est ici pas vide de sens, comme dans ces cartoons de dessinateurs de presse qui nous expliquent une situation politique en quelques traits mieux que des pages d’articles de fond. Il y a dans son écriture, d’apparence légère et drôle, un second degré de lecture qui sous-tend tout le spectacle.

Merci, Myriam !

D’une scène à l’autre, son curseur module habilement entre franche comédie et moments de flottement où la réflexion sur nos us et coutumes peut s’insinuer. De la révélation qu’un homme fait à sa maîtresse qu’il ne souhaite pas s’afficher avec elle à cause de ses rondeurs à la rencontre entre deux homosexuels octogénaires de milieux culturels parfaitement opposés (un des climax de la pièce), en passant par un couple ultra-catho qui veut tenter l’échangisme avec un duo particulièrement déluré ou la première rencontre entre deux handicapés de la vie, Myriam Leroy nous fait presque la totale. Servis par une mise en scène très pop culture de Nathalie Uffner, les quatre comédiens de Cherche l’amour n’en font ni trop ni trop peu. Jusqu’à la scène finale, tout en tendresse, qui conclut l’ensemble en apportant une salutaire lueur d’espoir. Ouf, on peut encore trouver quelqu’un à aimer simplement dans ce monde de brutes. Merci, Myriam!

*** CHERCHE L’AMOUR, jusqu’au 04/12.  Théâtre de la Toison d’Or, Bruxelles. www.tto.be

Plus de Scène

Les plus lus