Call of Duty, League of Legends, FIFA... l'e-sport, véritable phénomène de société

Les compétitions de gamers tournent au véritable phénomène de société.
Les compétitions de gamers tournent au véritable phénomène de société.
Teaser

Des stades bondés, un public hystérique et des stars planétaires… Les compétitions de gamers tournent au véritable phénomène de société. Certains prétendent même que c’est un véritable sport…

Aux yeux du bon père de famille, cet ado renfermé, irrémédiablement  rivé à son écran, est “cause perdue”. Pourtant, au sein de sa communauté, un terrain de foot ne suffirait pas à accueillir la totalité de ses fans. Ce gamin, c’est Rekkless, ou xPeke ou encore   Gorilla, un des héros de la planète E-sport. L’e-sport? Il s’agit de compétitions électroniques, pratiquées seul ou en équipe. Dans les années 90, Nintendo US en avait jeté les bases avec le Nintendo World Championship: un tournoi, de la pub, du public, une finale à Hollywood et bien évidemment une forte récompense pour le gagnant. 
S’ensuivront l’avènement des “jeux de baston” comme le célèbre Street Fighter et l’explosion de tournois mondiaux pour donner naissance petit à petit à la scène e-sport telle qu’on la connaît aujourd’hui. Aujourd’hui, c’est dans de nombreuses disciplines que la compétition fait rage (conduite, tir, stratégie, simulations sportives) sur des jeux comme League Of Legends, Call Of  Duty ou encore FIFA.

Des exploits hors norme

Peut-on considérer cela comme un vrai sport? Il existe de toute évidence des points communs entre sport à “motricité performante” et sport électronique: entraînement, effort mental, voire physique, encadrement par des règles, esprit d’équipe ou encore fair-play. Mais souvent, derrière l’image du joueur professionnel, le grand public ne réalise pas les exploits hors norme du placide athlète: concentration, prise de décision rapide, gestion du stress et temps de réaction sont autant d’éléments qui affectent le corps et l’esprit du gamer. 

La suite de notre article est à découvrir en librairie ou sur notre édition numérique.

Les plus lus

Notre Selection