La RTBF lance la plate-forme Auvio

Teaser

Plus interactive, plus intuitive et plus rapide, RTBF Auvio est une nouvelle plate-forme digitale. Et elle donne plutôt bien.

Après des mois de gestation, RTBF Auvio est en ligne. Sur ce nouvel outil, non lié à une chaîne spécifique du groupe, les internautes peuvent retrouver toutes les émissions télé et radio produites par le service public (100 heures de production quotidienne tout de même). Les programmes télévisés, films ou séries, restent également disponibles quelques jours après leur diffusion "live". Plus besoin donc de programmer l’enregistreur de votre décodeur si vous passez la soirée à l’extérieur. Mais ne tardez pas non plus trop pour vous rendre sur la plate-forme.

Mais concrètement, qu’est-ce que ça change par rapport au site internet www.rtbf.be ? D'abord, c’est plus joli. Mais si ce n'était qu’une question d’esthétique... La vraie (r)évolution se trouve dans la barre de recherche intelligente située en haut de la page d’accueil. Comme sur Google, plusieurs solutions sont proposées à l’écran en fonction de la recherche demandée. Exemple: en tapant « football », vous obtiendrez des résumés JT des rencontres de Pro League ou des Diables, les dernières émissions La Tribune, mais aussi les matchs rocambolesques des Héros du Gazon. Un classement des programmes par thématiques qui offre des résultats élargis en fonction des affinités de l’internaute.

Encore plus en 2017

Si vous pouvez surfer dès à présent sur cette plate-forme, il ne s'agit pour le moment que d’une version provisoire. Jusqu’au 17 mai, vous aurez la possibilité d’adresser vos commentaires et appréciations à l’équipe RTBF Auvio pour proposer d’éventuelles suggestions afin de mieux « libérer vos envies ». Ce slogan traduit la volonté de la direction de proposer un outil personnalisé. Dès l’année prochaine, RTBF Auvio offrira la possibilité aux internautes de se créer un compte personnel sur lequel, à l’instar de Twitter, vous pourrez vous abonner pour voir (ou revoir) vos programmes favoris. Par ailleurs, il sera possible de souscrire un abonnement payant pour accéder à du contenu exclusif. Lequel? On demande à voir... Une application mobile est aussi dans les tuyaux, une façon comme une autre de dire que le service public vous court après et ne vous lâchera pas.

Plus de Médias

Les plus lus