Sommes-nous, oui ou non, entrés en contact avec des extraterrestres?

Teaser

Le robot spatial Philae et la sonde Rosetta auraient découvert une vie extraterrestre 

L’annonce en a sidéré plus d’un. Après une période d’hibernation et la recharge de ses batteries solaires, le robot spatial Philae a repris l’exploration de la comète Tchouri et y a décelé des caractéristiques qui pourraient indiquer l’existence d’une vie extraterrestre. Quant à la sonde européenne Rosetta, en orbite autour de cette même comète, elle aurait également recueilli d’étranges échantillons organiques ressemblant à des particules virales. Sensationnelle, l’information donnée par deux astronomes anglais et relayée par le Guardian fait rapidement le tour de la Terre. Sans pour autant recevoir l’aval de la communauté scientifique… Ni même des équipes de Rosetta ou de Philae qui pointent bel et bien l’origine géochimique et non biologique des composés carbonés détectés. Enfonçant le couteau dans la plaie, Uwe Meierhenrich, l’un des chercheurs de la mission européenne, assène: “aucun scientifique prenant part aux équipes de la sonde Rosetta ne croit à la présence de micro-organismes vivants sous la surface de la comète!”. Fin de l’histoire. Et du fantasme? Selon l'astrophysicien britannique Martin Rees, le premier extraterrestre que nous rencontrerons ne sera d’ailleurs ni un micro-organisme ni même un petit homme vert. Parce que ce sera un robot. 
 

Notre Selection