Rock Werchter: le débrief final

Teaser

Sans les Foo Figthers mais avec le soleil, la Rolls des festivals a réussi son entrée dans une nouvelle ère. On vous dit ce qu'il faut en retenir.

C'est avec le show époustouflant de Muse que le festival de Rock Werchter s'est refermé dans la nuit de dimanche à lundi. Au total, quelque 88.000 spectateurs quotidiens auront assisté à cette manifestation de quatre jours que l'Europe, voire le monde entier, nous envie à la fois pour son plateau artistique et pour son organisation.  Après les comptes rendus des concerts, on vous donne notre top/flop.

Sept trucs qu'on a aimés

#1 Le site

Wi-fi pour tous et à l'œil, toilettes gratos et en nombre, food trucks, vraie bouffe, œuvre d'art supervisée par Arne Quinze... Souvent brocardé pour son accueil spartiate, Rock Werchter propose désormais le site le plus high-tech du circuit. Même avec 88.000 personnes par jour, on n'a jamais l'impression d'être noyé dans la foule.

#2 Le son

Impec! On parle de la grande scène, mais aussi des deux chapiteaux. D'ailleurs, ce ne sont plus des chapiteaux, mais des petites salles avec tribunes, soufflerie d'air et acoustique bien plus chaleureuse qu'à Forest National.

#3 Le soleil

Oui, ça aide.

#4 Les hymnes

Quels frissons quand toute une plaine galvanisée reprend au coucher de soleil Don't look back in anger avec Noel Gallagher, Let love rule avec Lenny Kravitz ou "Raise your glass to the nightime..." avec Balthazar. Nous, on ne s'en lasse pas.

#5 La niaque des vétérans

Qu'ils s'appellent Chemical Brothers, The Prodigy, Faith No More, Noel Gallagher et bien sûr Lenny Kravitz, ils ont montré qu'en live, l'expérience ça paie...

#6 La punk attitude de Patti Smith

A soixante-six ans, la poétesse rock est plus rebelle et anticonformiste que, au hasard, Mumfords & Sons ou Royal Blood.

#7 Le vrai spectacle de Florence & The Machine.

La veille de son concert en tête d'affiche à Glastonbury, Florence Welch a tout donné sans compter sur la grande scène. Respect.

3 trucs qu'on a moins aimés

#1 Peu de hip-hop

Le genre le plus populaire chez les jeunes était plus que sous-représenté cette année.

#2 Les concerts formatés

Trop de nouveaux groupes délivrent un show clef sur porte et le répètent chaque week-end en festival sans rien changer. Pfff...

#3 Pas de Foo Fighters

Ah oui, on avait presque oublié... Ils viendront l'année prochaine.

Notre top 10 concerts

  1.  Patti Smith
  2. Caribou
  3. Alabama Shakes
  4. Balthazar
  5. Seinabo Sey
  6. Lenny Kravitz
  7. Faith No More
  8. Noel Gallagher
  9. Chet Faker
  10. Ibeyi