Harry Roselmack en immersion dans les milieux libertins

Harry Roselmack en immersion

TF1 02/04/2013 à 23h20

television02/04/2013 00h01Anne-Claire Préfol


Pour sa onzième immersion, le présentateur de Sept à huit a eu envie de s'encanailler dans un univers de fantasmes et de mystères.

Après avoir exploré les milieux peu connus des fondamentalistes musulmans, des riches, des sans domicile fixe, Harry Roselmack lève, ce soir, le voile sur le libertinage. Sans voyeurisme, clichés ou préjugés.

Comment avez-vous abordé ce sujet?
Harry Roselmack - Une telle émission appelle à la vigilance. Le milieu libertin est méconnu. Donc, notre vision est tronquée, empreinte d’a priori. Il ne fallait pas se complaire dans des images trash. Il y a des séquences de sexe - l’émission est d’ailleurs interdite aux moins de 16 ans - mais notre volonté était de décrypter cet univers, sans céder à la facilité.

Vos interlocuteurs ont-ils été faciles à convaincre?
Étonnamment, ça n’a pas été le milieu le plus difficile à filmer. Certaines personnes s’expriment à visage découvert. Elles n’ont pas le sentiment de faire quelque chose de répréhensible et assument ce qu’elles font. Ce ne sont pas des gens malsains ou pervers, comme on pourrait le penser. D’autres sont floutés car ils se cachent de leur entourage (c’est le cas de neuf adeptes sur dix), mais ils n’avaient aucune gêne à nous parler. Et certains ont même fait leur coming out à l’occasion du film.

Qu’est-ce qui vous a le plus surpris dans ces clubs?
J’ai été étonné de leur accessibilité. Vous rentrez dans certains clubs comme dans une discothèque. De plus en plus de non-libertins viennent d’ailleurs voir ce qu’il s’y passe. C’est moins cru que ce qu’on imagine.

Ces pratiques sont-elles toujours bien vécues?
Tout le monde n’a pas les armes ni l’équilibre pour s’épanouir dans ce milieu. Quand c’est mal vécu, cela peut se révéler dévastateur. C’est le cas d’une femme à qui le libertinage a été imposé par son ex-compagnon, ce qui a été traumatisant pour leurs filles. Ces pratiques nécessitent d’être expliquées, pour dédramatiser et sortir du fantasme.

Quelles sont les nouvelles tendances du libertinage?
On rencontre davantage de couples de moins de 30 ans. Du coup, on assiste à une sorte de migration des libertins plus âgés vers des clubs qui leur sont dédiés. Si la fracture sociale est abolie, ce n’est pas le cas de la générationnelle. Et le libertinage est d’évidence plus dangereux pour un couple plus jeune.

Voir les autres diffusions de ce programme

Tags: ,

Sélection moustique

Girls in Hawaii Hello StrangeGirls In Hawaii

Hello Strange

Franck MonnetFranck Monnet

Waimarama

Benjamin Schoos - Beau FuturBenjamin Schoos

Beau futur

Johnny Hallyday - Rester vivantJohnny Hallyday

Rester Vivant

Pink Floyd ©Albert WatsonPink Floyd

The Endless River