Apple: Pomme verte ou blette?

Apple
actu societe18/09/2012 09h08H.N.

Adulée par les uns, détestée par les autres, Apple enchaîne les up et les down.

Apple dessine des produits d'exception, mais sous-traite leur fabrication dans des conditions obscures. Après ses vagues de suicides, Foxconn, le principal fournisseur d'Apple, est accusé d'employer des mineurs dans son usine chinoise pour pouvoir assurer les cadences de production. Selon le New York Times, des étudiants auraient même subi des pressions de la part de leurs professeurs pour qu'ils aillent compenser le manque d'ouvriers dans les ateliers du géant taïwanais.

Apple conçoit des périphériques de haute précision, mais programme savamment leur obsolescence. Comme de nombreuses associations, Les Amis de la Terre tire la sonnette d'alarme: "Champion de l’obsolescence programmée, Apple innove régulièrement pour maîtriser la durée de vie de ses produits: batterie indémontable, impossibilité de mettre à jour le système d’exploitation pour les modèles les plus anciens, pièces détachées qui changent à chaque génération".

Apple propose un écosystème parfaitement intégré, mais ultra-cloisonné. iPhone, iPad, iPod… Si vous achetez tout le kit geek auprès du géant californien, vous constaterez que l'interconnexion entre les gadgets à la pomme est un modèle du genre. En revanche, si vous avez le malheur de surfer sur différentes plateformes, vous passerez votre temps à synchroniser le tout.

Apple affiche la plateforme d'applis la plus balèze du marché, mais aussi la plus contrôlée. Force est de reconnaître que les logiciels les plus cool sont d'abord disponibles sur la boutique à la pomme. À l'inverse de la plateforme ouverte de Google, tous les développeurs doivent reverser 30 % de leurs recettes à Apple et chaque appli doit être au préalable validée - bonjour la censure - par le géant US.

Dossier complet sur la sortie de l'iPhone 5 dans le Moustique du 19 septembre

Tags: , , , ,