Buffalo Soldier - Bob Marley (1983)

Bob Marley
musique03/07/2012 11h02Axel du Bus

Chaque semaine, la petite histoire d'un grand classique du rock. Cette semaine: Bob Marley, Buffalo Soldier.

À la demande générale, un petit Bob Marley! Une chanson écrite en 1978 alors qu'il tente de pénétrer le marché américain, mais sortie deux ans après sa mort.

Un Bob Marley, d'accord, mais lequel? No Woman No Cry, un titre qu’il ne faut pas comprendre "Pas de femme pas de larmes", mais bien comme "Non, femme, ne pleure pas"? Redemption Song, sa chanson testament? Le désarmant Is This Love ou le philosophique Could You Be Loved? One Love, sa réinterprétation du People Get Ready de Curtis Mayfield? Faisons plutôt dans le factuel en nous plongeant dans un épisode peu connu de l’histoire américaine, mais qui fait pourtant partie des mythes fondateurs du pays, celui des Buffalo Soldiers.

Les Buffalo Soldiers étaient le surnom des membres du 10e régiment de cavalerie de l’armée des Etats-Unis créé en 1866 et composé uniquement de soldats noirs, des Afro-Américains "volés à l’Afrique et amenés en Amérique", chante Marley, les successeurs des United States Colored Troops ayant combattu lors de la guerre de Sécession.

Pour les Jamaïcains, qui eux aussi ont été volés à l’Afrique, ils étaient des héros, des Noirs qui avaient réussi à survivre, à tracer leur chemin dans une Amérique raciste pour enfin être libres. Ce qui n’a pas été une partie de plaisir. Esclaves, ils ont dû, comme dit la chanson, se battre dès leur arrivée, puis pour leur survie. Et ce, quelle que soit la cause, quel que soit le sacrifice. En bon rastafari, Marley rend donc hommage à leur pugnacité et va jusqu’à regretter que l’histoire ne leur ait pas accordé la place qu’ils méritent. Je cite: "Si tu connais ton histoire, tu saurais d’où tu viens et tu n’aurais pas à me demander pour qui je me prends".

Mais là, un petit problème surgit. Les Buffalo Soldiers, certes, avaient été de la chair à canon au sein de l’armée, certes, avaient mené la vie dure aux brigands de tout poil et certes, avaient construit des routes et des villages qui allaient devenir des villes. Certes... Mais ces Buffalo Soldiers ont surtout été en première ligne pour massacrer les Indiens. On ne leur a pas laissé le choix, mais les faits sont là. C’est même aux Indiens, qui les craignaient énormément, qu’ils doivent leur surnom. Leur peau noire, leur chevelure, leur dureté au combat les effrayaient. Pour eux, ils étaient des bisons réincarnés.

Ces Afro-Américains ont donc réussi à gagner leur liberté, mais à quel prix, des opprimés massacrant d’autres opprimés… Qu’un homme aussi politiquement engagé que Bob Marley, défenseur des minorités, rende hommage à ses semblables, rien de plus naturel. Mais que ces hommes aient commis d’horribles exactions envers d’autres minorités, ce que Marley ne pouvait ignorer, voilà qui a de quoi surprendre. Ou alors c’était la ganja qui était trop forte…

Retrouvez la séquence Your Song du lundi au vendredi à 13h00 sur Classic 21.

Traduction

Le soldat de buffalo, Dreadlock Rasta
Il y avait un Soldat de buffalo
Dans le coeur D'Amérique
Volé D'Afrique, amené en Amérique
Luttant sur l'arrivée, luttant pour la survie
Je comte sur lui, quand j'analyse la puanteur
Pour moi, il créé de douleur
Comment le Dreadlock Rasta était le Soldat De buffalo
Et il était pris D'Afrique, amené à Amérique
Luttant sur l'arrivée, luttant pour la survie
Il dit qu'il était un Soldat De buffalo, Dreadlock Rasta
Le soldat De buffalo, dans le coeur D'Amérique
Si vous connaissez votre histoire
Alors vous connaîtrez d'où vous venez
Alors vous ne devriez pas me demander
Qui diable je pense être
Je suis juste un Soldat De buffalo
Dans le coeur D'Amérique
Volé D'Afrique, amené à Amérique
Il dit qu'il luttait sur l'arrivée
Luttant pour la survie
Il dit qu'il était un Soldat De buffalo
Gagner la guerre pour Amérique
Dreadie, malheur yoe yoe, malheur de malheur yoe yoe
Le malheur yoe yoe yo, yo yo malheur yo, malheur yoe yoe
(répété)
Le soldat De buffalo, marchant à travers la terre
Il dit qu'il voulait courir, alors vous vouliez lui forcer la main
Marcher à travers la terre, vraiment, vraiment
Il dit qu'il était un Soldat De buffle
Gagner la guerre pour Amérique
Le soldat De buffalo, Dreadlock Rasta
Luttant sur l'arrivée, luttant pour la survie
Conduit par le continent
Pour le coeur des Caraïbes
En chantant, malheur yoe yoe , malheur de malheur yoe yoe
Le malheur yoe yoe yo, yo yo malheur yo malheur yo yoe
(répété)
Marcher à travers Saint Jean
Dans les bras De l'Amérique
Marcher à travers la Jamaïque, un Soldat De buffalo
Luttant sur l'arrivée, luttant pour la survie
Le soldat De buffalo, Dreadlock Rasta
Le chant, malheur yoe yoe, malheur de malheur yoe yoe
Le malheur yoe yeo yo, yo yo malheur yo malheur yo yoe

Tags: ,





Sélection moustique

HTRKHTRK

Psychic 9-5 Club

Black AngelsThe Black Angels

Clear Lake Project

afghan wingsThe Afghan Whigs

Do To The Beast

How to dress wellHow To Dress Well

What Is This Heart?