Elio aux mains de la mafia

Elio Di Rupo aux mains de la mafia
actu societe04/07/2012 00h01Pierre Scheurette

La scène se passe dans une usine désaffectée. Torturé et menacé d’un pistolet sur la tempe, un homme au nœud papillon rouge lit un message sous la contrainte.

"Les centrales nucléaires resteront ouvertes dix années de plus". On ne verra jamais son visage, mais c'est inutile. Le message final lève les derniers doute: "Elio, ne te laisse pas prendre en otage par la mafia du nucléaire. Sortons du nucléaire".

Le clip, plus de 50.000 fois visionné sur Youtube, est l'œuvre de Greenpeace. Dans le rôle des mafiosi, Electrabel. Qui, évidemment, s’insurge. "Tant le style que le choix des mots témoignent d’une démagogie jamais vue et d’un total manque de respect vis-à-vis du monde politique, de l’entreprise et des collaborateurs d’Electrabel".

Chez les spectateurs, c’est surtout le détournement violent de l’image du Premier ministre qui choque. En résumé donc: une campagne jugée inutilement trash, déplacée, voire diffamante. Même pour leurs amis verts d’Ecolo: "L’humour trop décalé tue l’humour décalé".

Tags: , , ,





Sélection moustique

Natalie Prass - Natalie PrassNatalie Prass

Natalie Prass

All We Are - All We AreAll We Are

All We Are

Faith No More - Sol InvictusFaith No More

Sol Invictus

Colin Stetson & Sarah Neufeld - Never WereColin Stetson & Sarah Neufeld

Never Were The Way She Was