Bob Dylan

Bob Dylan - Tempest

Tempest

Bob Dylan fait ce qu'il sait faire le mieux: du Bob Dylan. Et du bon.

Cinquante ans après avoir sorti son premier album, Bob Dylan crée encore l'événement. Hors du temps, au-dessus de tout et toujours passionnant, son trente-cinquième disque studio au titre très shakespearien est l'un des plus attendus de cette rentrée musicale.

Et, une fois de plus, il ne déçoit pas. En épluchant les textes des dix chansons originales, on pourra qualifier cet enregistrement de "sombre". Le troubadour folk impose ainsi pendant les quatorze minutes de la chanson Tempest sa propre vision du naufrage du Titanic et il ne nous épargne aucun détail. Il évoque l'assassinat de John Lennon sur le très beau Roll On John, offre un guide illustré onirique du suicide sur Tin Angel et reprend à son compte un pamphlet abolitionniste d'un poète osbcur du XIXe siècle.

Pourtant, "Tempest" est chaleureux dans son accès, lumineux dans ses sonorités, et oncle Bob rappelle aussi qu'il aime bien les private jokes. Témoins le clip hilarant du single Duquesne Whistle, la citation des Beatles ("I read the news today, oh boy") sur Roll On John ou, plus flagrant encore, le pompage note pour note du riff du standard blues Like a Rollin' Stone sur Early Roman Kings.

Hommage à son auteur Muddy Waters ou aux Rolling Stones? Allez savoir! Et si les ambiances folk/country crépusculaires dominent, Dylan montre avec le tonitruant Narrow Way - sommet de l'album - qu'il sait toujours rock and roller à septante et un ans. Respect.

Ecoutez gratuitement l'album sur iTunes

Bob Dylan
Tempest
Sony Columbia

Les sites de sanoma utilisent des cookies. Qu’est-ce que cela signifie pour vous ? Plus d’infos Masquer cette notification