Critique

Paddington 2, le film à voir avec vos enfants


3

Un deuxième volet encore plus réussi.

Paddington dégote chez un brocanteur farfelu un livre d’images magiques sur Londres pour les 100 ans de sa tantine adorée. Gros hic: le livre est dérobé le soir même et tout indique qu’il aurait commis le larcin! S’ensuit une enquête comique façon Club des cinq où les Brown vont tout faire pour disculper leur ourson mis sous les verrous. Mêlant astucieusement aventure policière et chasse au trésor, Paul King déploie une histoire pleine de péripéties qui ravira les enfants. Avec une exigence esthétique de tous les instants. Le film multiplie en effet les séquences à l’inventivité visuelle jubilatoire, comme celles de prison renvoyant à l’univers coloré et décalé de Wes Anderson (on pense plus d’une fois au Grand Budapest Hotel). Mais surtout, il y a Hugh Grant, méchant éclatant (respectant l’adage hitchcockien ”plus le méchant est réussi, meilleur est le film”) aux déguisements improbables et d’une incroyable drôlerie, qui ravit la vedette à notre ami à poil doux. Ne manquez surtout pas le générique de fin, où la star à tics craquants de Quatre mariages et un enterrement nous montre des facettes insoupçonnées de showman. À mourir de rire!

Paddington 2. Réalisé par Paul King. Avec Hugh Grant, Sally Hawkins, Brendan Gleeson  - 107’.

Découvrez notre édition spéciale «Johnny» à partir de ce mardi en librairie ou sur notre édition numérique, sur iPad/iPhone et Android.

Les sites de L'Avenir Hebdo SA utilisent des cookies. Qu’est-ce que cela signifie pour vous ? Plus d’infos Masquer cette notification