Hommage

Pierre Bergé part

Alors qu'on s'apprête à inauguer deux musées dédiés à Yves Saint Laurent, son mentor et compagnon quitte la scène, laissant derrière lui le souvenir d'une figure monumentale.

Respecté et redouté, Pierre Bergé a eu la vie d'un homme de culture dont rien, ni personne ne semblait arrêter les idées. Homme d'affaires, homme d'engagement, homme de lettres, il entre dans l'histoire de la culture française par la très grande porte avec, à la boutonnière, l'invention d'Yves Saint Laurent. Ancien compagnon du peintre Bernard Buffet, Pierre Bergé rencontre Yves Saint Laurent en 1958 et le monde bascule. Le leur d'abord - les deux hommes ayant vécu l'une des plus passionnantes et passionnées histoire d'amour des temps modernes. Celui de la mode ensuite, Bergé trouvant tous les moyens financiers pour monter la maison qui, à partir de 1962, éblouit le monde.

Le monde de la haute couture , mais aussi celui du prêt-à-porter dont l'histoire porte pour toujours la griffe Saint Laurent Rive Gauche. Si Yves Saint Laurent profite du savoir-faire de Pierre Bergé, Pierre Bergé s'appuie sur les succès d'Yves Saint Laurent pour asseoir son expertise dans l'industrie de la mode. En 1974, il préside la Chambre syndicale des couturiers et créateurs de mode. L'époque est à l'euphorie, mais Bergé est contraint d'encadrer son ami qui s'aventure de plus en plus du côté de ses addictions. Les deux films consacrés à Saint Laurent - celui de Jalil Lespert et celui Bertrand Bonello, Bergé n'ayant cautionné que le premier - montraient ses moments de tension et de violence entre les deux hommes, liés par le business mais aussi par une immense tendresse.

Homme de gauche, proche du PS - même s'il vote Chirac en 1995 avant de revenir en soutien de Ségolène Royal en 2007 - Pierre Bergé était au premier rang du mouvement pour les droits des homosexuels. Mécène de l'association Act Up, soutien financier du magazine gay Têtu, défenseur de la loi pour le mariage homo (et critique remonté de la Manif pour tous), l'homme était aussi à la tête d'une impressionnante collection d'art qu'il a dispersé pour financer la Fondation Pierre Bergé - Yves Saint Laurent à l'origine des deux musées dédiés au couturier qui doivent bientôt ouvrir - l'un à Paris, l'autre à Marrakech où le couple avait ses habitudes. Avec Xavier Niel et Matthieu Pigasse, il avait racheté Le Monde et restait très attentif à l'évolution de la société et des technologies - ses tweets acides ponctuaient la toile de son autorité. Né en 1930, Pierre Bergé est arrivé à Paris à 18 ans, l'âge des ambitieux. Il est mort à Saint-Rémy-de-Provence à 86 ans, l'âge des heureux. 

Les sites de L'Avenir Hebdo SA utilisent des cookies. Qu’est-ce que cela signifie pour vous ? Plus d’infos Masquer cette notification