Télévision

Bienvenue dans la matrice

4

À regarder les reportages de cette Thema d’Arte, on imagine déjà des séries. Mais c’est la réalité.

Selon le Larousse, un algorithme est “un ensemble de règles opératoires dont l’application permet de résoudre un problème énoncé au moyen d’un nombre fini d’opérations”. Exemple: “Pour traverser la rue, regarde à gauche, puis à droite”. C’est le fondement de l’informatique… Et ce qui domine, en fait, notre réalité. Les bons algorithmes permettent en effet de décoder, de prédire, comme, au final, de manipuler les hommes. Les trois documentaires de ce soir, en apparence disparates et sans connexion réelle, nous les montrent à l’œuvre.

On débute avec La guerre du renseignement dont le point de départ est la question “Et si les attentats du 11 septembre avaient pu être évités?” Ce pavé dans la mare vient de Bill Binney, ancien directeur technique de la NSA, qui a démissionné au lendemain de l’attaque du World Trade Center. Pour lui, les services de renseignements ont failli (et faillent toujours), dans le décodage et l’analyse de la masse de données qu’ils recueillent sur le web. Faute d’un bon algorithme triant les métadonnées, ils étaient, et sont toujours, noyés. On enchaîne sur Informations, le grand complot, qui se penche sur les fake news qui polluent les fils d’actu et, surtout, les esprits. Elles sont fabriquées et gouvernées par des règles simples expliquent des psychologues et des rédacteurs pros. Pour finir, un pur thriller, Le mystère du code pi, nous raconte la très incroyable histoire de Martin Armstrong, l’économiste qui, sur base du nombre et des chiffres, a prédit les crises de 1987, 2000 et 2007. Après ça, on hérite entre s’insurger sur Facebook ou s’offrir une ferme en Ardèche. Ce que les algorithmes avaient prévu.

Les sites de L'Avenir Hebdo SA utilisent des cookies. Qu’est-ce que cela signifie pour vous ? Plus d’infos Masquer cette notification