Dossier

Troubles de l'apprentissage, nouveaux cauchemars des parents

Focus sur les troubles d'apprentissage ces nouveaux cauchemars des parents. Depuis le dépistage jusqu'aux solutions permettant une scolarité presque normale.

On estime qu’entre 10 et 15 % des élèves souffrent de troubles de l’apprentissage. Dyslexie, dyscalculie, troubles de l’attention, hyperactivité, dysphasie, haut potentiel non décelé… Ils sont nombreux et encore trop mystérieux. Il ne s’agit évidemment pas d’une “épidémie” de maux liés aux nouvelles donnes de notre société. Mais hier, tous ces désordres d’origine neurologique étaient confondus avec des difficultés d’apprentissage. On imaginait qu’une prise en charge ponctuelle permettrait la poursuite des acquisitions de savoirs. Malheureusement, malgré une intelligence normale, les difficultés des “dys” seront présentes toute leur vie. Heureusement, on a énormément progressé dans les possibilités de contourner ces obstacles. C’est ce que notre journaliste et mère elle-même concernée voulait expliquer dans notre dossier de la semaine. Commençons par mettre des noms sur ces maux aujourd'hui reconnus.

Troubles de la lecture: dyslexie

Difficultés spécifiques et persistantes d’apprentissage de la lecture: lente, hésitante, inversions de lettres (comme b et p), confusions de sons visuellement ou auditivement proches (p/d; p/b), difficultés de compréhension…

Troubles spécifiques du développement moteur: dyspraxie

Altération du développement de la coordination. L’enfant n’acquiert pas l’habileté à l’âge approprié: maladresse, lenteur, imprécision dans la réalisation de tâches motrices. Dans les activités de la vie quotidienne (habillage, repas), les loisirs (sport, dessin, écriture…) et certaines compétences scolaires.

Troubles des activités numériques: dyscalculie

Mauvaise perception des nombres et des quantités, entraînant des difficultés inhabituelles lors de l’apprentissage des maths. Impossibilité à résoudre des calculs simples, impossibilité de comprendre qu’un nombre peut être plus grand qu’un autre, de faire la différence entre des quantités.

Troubles du développement du langage oral: dysphasie

Atteintes persistantes au bon fonctionnement du langage, de nature et d’intensité variables (grande diversité de manifestations), qui affectent la compréhension et/ou l’expression d’un message verbal. 

Troubles déficitaires de l’attention, avec ou sans hyperactivité: TDA/H

Trouble qui se caractérise par une tendance excessive à la distraction et des  difficultés de concentration, parfois, mais pas toujours accompagné d’hyperactivité, d’impulsivité. 

Troubles liés au haut potentiel

Structure cérébrale hypertrophiée pouvant rendre l’adaptation scolaire  difficile, si les besoins spécifiques (mode de fonctionnement différent, importance de l’affectif) ne sont pas pris en compte. Les autres troubles ne sont pas épargnés aux HP.

Pour découvrir la suite de notre dossier consacré aux troubles de l'apprentissage, rendez-vous en librairie ou sur notre édition numérique, sur iPad/iPhone et Android.

Les sites de L'Avenir Hebdo SA utilisent des cookies. Qu’est-ce que cela signifie pour vous ? Plus d’infos Masquer cette notification